Quai 54, 5e édition du tournoi streetball !

Cette 5ème édition a une fois de plus été un succès. Le rendez-vous de la scène street a de nouveau marqué les esprits. La scène hip-hop est également  présente :  l’événement se déroule sous les regards de Booba, Kery James, Pit Bacardy, Patson, Manu Key, Jacky … Et a vu les américains remporter cette 5e édition ! 

Le samedi laisse place aux premières rencontres et par là même aux surprises.  En effet, le tenant du titre TEAM 77 s’est fait éliminer  dès le 1er match tout comme l’équipe PROLEPS. Ces derniers ont subit les assauts du 93 SQUAD emmené par Yakhouba Diawara, le coéquipier d’ Allen Iverson, et de Carmelo Anthony des Denver Nuggets.

Quai 54 - 2007

Un week-end ensoleillé, avec un Mokobe au top de sa forme, qui a mis l’ambiance avec de l’humour et de la bonne humeur, dédicace aussi à Jamil notre mangeur de couscous !! 

Big up aux troupes de danse, qui ont assuré, tout comme Eklips, qui a montré une nouvelle fois son talent avec un répertoire à couper le souffle ! Kery James a mis le feu en interprétant un de ses derniers tubes en live. Que dire de Mc Véner : ben tu y étais presque !!!  Quand à Sarah tu étais dans la place, mais Mélodie, tu nous as époustouflé…

Quai 54 - 2007 mélodie 5e édition

Mélodie la reine du Quai 54 !!

 » Le meilleur dunkeur au monde !  » Duke Tshomba

Guy Dupuy aka Easy Jumper a carrément tué le concours de dunk dès le 1er tomar, pour ensuite nous couper le souffle avec un récital hallucinant !! 

A 19 ans il était le 1er dunkeur à faire un doublé quai54 / all-star game. Désormais il a confirmé, et Guy est le 1er à remporter 2 éditions du dunk contest du Quai54, et cela  successivement SVP !! 

 » Le 1er j’étais choqué; celui derrière le dos , j’ai même pas compris le mouvement, rien à dire number one, il avait gagné dès le 1er  ! «  Booba

La finale de cette 5e édition du Quai54 verra donc opposés le 93 SQUAD aux WEST 4 ALL STARS. Les américains de THE CAGE , systématiquement en prise à deux sur un Diawara trop seul. Les contre attaques s’enchaînent, et le score s’envole. Alimenté de quelques dunks, les américains s’imposent de près de 20 points, 42 à 61 dans un match à sens unique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.